• 40 ANS

    PEUX de temps après le bombardement de la piste a NDJAMENA  par la LYBIE  c'est le génie militaire Français qui est désigné pour réparer les dégâts  et c'est une mise en place a MARSEILLE  ISTRES  aéroport militaire  pour un chargement  volumineux et lourd  il y a 2 scrapers  un rouleau compresseur  3 camions  bennes  9  jeeps   3 bétonneuses  10 palettes   de  ciments   le tout pour un poids  de 115 t nous deccolons d ' ISTRES a 02h00  du matin  09h30  atterrissage  a BANGUI  après un traitement qui a duré  04h00  les^pleins pour le retour se terminent  il est 14h00 et nous  sommes prêts  a partir l'agent OPS  fait signer l'état de charge NIL  au CDB il descend  et fait enlever l'escabeau  je ferme la porte du cargo  je suis derrière le CDB dans le poste  le mécanicien  est branché  au train avant  avec le CDB pour la mise en route  , quand  de l'aérogare  sort un autre agent OPS RK avec un papier a la main  et il court vers nous  le mécano sol intercepte  l'agent OPS  et dit au  CDB

    < IL FAUT QUE LE CARGONAUTE RESTE A BANGUI  IL Y A UN AUTRE CARGO QUI ARRIVE DEMAIN >   je suis descendu du cargo  alors que  2  moteurs étaient déjà en route   1 JOUR DE PLUS à BANGUI   et rentré  le lendemain  il s'en est fallu d'un poil  que le télex arrive trop tard   

    F-BPVR
    « ANTONOVMISSION »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :