•  

    MODESTE HOMMAGE A CHEF DE CHARGEMENT.

    Je le voyais arriver de mon poste de régulateur des vols cargos à Roissy CDG, il avait l’air fonceur, je dirais même un peu baroudeur, mais franchement bonne tête et franchise en avant.

    Comme on le dit souvent « un brave parmi les braves », mais moi je le pensais aussi.

    Il se reconnaîtra,  c’est certain, quand je dirai que ce grand « PRO », avait une habitude vestimentaire des quatre saisons. Ce Monsieur, été comme hiver, se baladait d’avion en avion, d’intérieur à extérieur, en petite chemisette blanche « Air France », manches courtes évidemment, qu’il fasse 30 ou moins Dix degrés !!!!

    Ce petit mot est un bien modeste hommage à sa ténacité, son professionnalisme, sa discipline et une discrétion à toute épreuve.

    Je savais, que lorsque je prenais mon poste et que je le voyais arriver, ce serait une partie de plaisir, les avions n’avaient qu’à bien se tenir. Chacun dans sa spécialité,  et lui au final,  en meneur de revue,  sur le Pont principal de nos « Boeings 747 Cargo ». C’était un Meneur, il dansait avec les palettes, surtout les chargements à particularités qu’il affectionnait.

    Il passait d’un « PDU » à un autre, d’un débord par-ci,  à un tronquage par-là........De la porte de Nez, à la porte latérale, tout était bon pour cet assembleur de vol, et ce rassembleur d’hommes.

    Toute l’équipe faisait corps, jusqu’au moment final, et avec lui le moment final était gage de réussite. Un tour avec l’équipage « PNT » et réponse à toutes les questions !!!!!

    Que demander de plus !!!!Un vol qui partira à l’heure et surtout qui arrivera sans soucis.

    Après Roissy, je l’ai accueilli en escale, en particulier en Afrique de l’Est, toujours en chemisette, j’étais responsable et quand j’ai vu son nom sur le listing, je me suis fait un plaisir d’assister à son déchargement avec grutage, de gros engins militaires pour une guerre en cours.....Encore un festival et une facilité pour ce grand bonhomme,  de notre aviation commerciale.

    Il a parcouru le monde avec des milliers de tonnes d’Export et d’Import, de marchandises diverses, de véhicules, d’armes, de manège, d’hélicoptères, de bateaux et j’en passe, la liste serait trop longue.

    Bravo mon Jean Claude, tu ne sais certainement pas comment j’ai pu apprécier notre tandem de ces années-là, c’est ressenti et ça vient du cœur et des tripes.

    Je te tire mon chapeau pour ta compétence, ta convivialité dans tout ce que tu entreprenais, bref un rare et excellent « PRO », bravo encore Jean Claude pour ce travail, je te remercie bien sincèrement, sachant que notre maison ne remercie pas facilement, mais jalouse plutôt les talents comme le tien.

    Mon éternelle reconnaissance et ma très profonde amitié,

    JAC


    votre commentaire
  • STAGE  AGENTS COMMERCIAUX

     

    UN STAGE ECOLE DU FRÊT
    EN PLEIN  TEST FINAL  A MOINS  30MN
    DE LA FIN
    INTERRUPTION   DU TEST  AVEC UN
     AÏE
        ASSEZ FORT DANS LA SALLE  QUE CE PASSE – T – IL  ??
    UN AGENT COMMERCIAL QUI ECRIVAIT
    AVEC UN STYLO PLUME   CHANGE  LA CARTOUCHE
    D'ENCRE  SECOUE SON STYLO POUR  FAIRE
    VENIR L'ENCRE  DANS LA PLUME  ET C'EST
    PLANTE LA PLUME DANS LA MAIN  GAUCHE
    GROSSE RIGOLADE  MAIS VITE INTERROMPUE CAR  ça PISSE LE RAIZINE  
    UN AT  A L'ECOLE DU FRET  PLUTÔT RARE
    ET LE FORMULAIRE  DE DECLARATION d' AT
    ENCORE PLUS  COMIQUE  AVEC DES QUESTIONS AUSSI SAUGRENUES QUE 
    << l'ACCIDENTE  PORTAIT-IL   DES GANTS  ??  (ben pour écrire c'est pas pratique)
    << ET DES  CHAUSSURES DE SECURITES   ????>>(ben pour un test écrit c'est pas pratique non plus , et comme la suite du questionnaire était aussi  gonflant 
    J'AI LAISSE LA CHEF SE DEMMERDER AVEC LA  PARTIE  ADMINISTRATIVE  
    LE STAGE EST PLANTE CAR J'AI DÛ VEHICULER LE STAGIAIRE AU MEDICAL ADP , QUI l' ONT  EVACUE VERS HOSTO DE GOUSSAINVILLE

    votre commentaire
  •  

    AIR FRANCE  09 JUIN 1965

    BRONZE

     

    BRONZE
     
     
     
     
    ARGENT
     
     
    ARGENT
     
     
     
    VERMEIL  ///   OR
    et quelques 2800 heures de vol
    LES 14  CARGO  747 / 200  
    petite récap des immatriculations 
     
    F.BPVO /  F.BPVR/  F.BPVV / F.BPVZ /  F.GCBD / F.GCBE  / F.GCBF / F.GCBG /F.GCBH / F.GCBK / F.GCBL / F.GCBM / F.GBOX / F.GPAN 
    PUIS SUR 3  747 400
    F.GIUA / F.GIUB / F.GIUC 
     
     

    votre commentaire
  • BOURDE PNC

    Je suis mis en place a Cayenne pour rapatrier du matériel conténaire  satellite  vers Nice  CNES  de Pierrelatte , le vol  passager au départ d'Orly  assure  ORY  FDF  PTP  LYS  CDG je dois donc changer d'appareil a Fort-de-France  sur un 737  assurant  Fort-de-France Cayenne  , c'est là que çà se corse , nous arrivons au bloc a FDF à l'époque l'aéroport n'est pas équipé de passerelles télé-scopiques  et donc tout se fait par escabeaux  sur la piste , je me dirige donc vers la salle des transits   les 2 avions sont côte à côte  et a l'heure dite  embarquement pour Cayenne  et le vol pour PTP LYS CDG en même temps  , pour embrouiller un peu plus les passagers  nous devons nous croiser sur la piste  tout le monde  rigole732af
    Voir taille réelle

    je prends donc place dans le 737 qui vu le nombre de paxs  à terminé l'embarquement avant le 747  la porte se ferme mise en route et l'hôtesse qui fait les annonces habituelles << BIENVENUE A BORD DE CE boëing 737

     d' AIR-FRANCE  A DESTINATION DE CAYENNE >> et là deux nanas  se lèvent  arrétez arretez  ont va à Lyon   gros éclats de rire  comme nous avions commencés  le roulage  la chef de cabine  à courru vers le poste et le CDB à stoppé sur le tarmac  à sorti  l'escabeau  a l'avant  et les 2 passagères ont débarquées sur l'aire de parcking  ,  les hôtesses se sont fait remontés les bretelles   comme le vol n'était pas complet les 2 paxs en plus sont passés  inaperçus  et avec la crise de rire  en arrivant a Cayenne  j'ai oublié mon ordre de mission dans le dossier devant moi récupéré le lendemain quand le 737 est repassé  à Cayenne en prov de ST MARTIN         


    votre commentaire
  • PASSAGER  CAPRICIEUX

    L E CAIRE / PARIS à l'enregistrement je suis sur-classé en first l'hotesse me demande de choisir ma place il y a un plan de cabine avec les sièges ce sont des auto-colants avec le numéro je demande un hublot elle prend l'auto-colant et le met sur la carte d'embarquement , nous embarquons et l'espace première est au 3/4 vide arrive le dernier passager et il se dirige vers une place s'arrete a un siege et c'est occupé les 2 personnes confrontent leurs carte d'embarquement et ils ont le meme n°) sauf qu'il y en a un c'est l'auto-colant et l'autre c'est écrit au stylo (une connerie de l'hotesse) mais aucun des deux ne veux céder

    1490606

    Voir taille réelle

     

     ils veulent la mm place alors que juste devant et derrière il y avait 4 fauteuils libres je veux ce siège et non je ne changerai pas le chef de cabine s'apperçois du cinéma et viens voir et le passager qui a le n°) au stylo se met en colère AIR-FRANCE C'EST LE BORDEL là le CHEF de Cabine fait venir le CDB qui l'a calmé scéance tenant en l'invitant à descendre de l'avion et prendre EGYPTAIR qui était juste en face le PAX a fermé sa gueule s'est asssi on l'a plus entendu ..


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique